Toutes les œuvres sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur. (Sauf mention contraire) . Au vu des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction, diffusion publique, usage commercial seront par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. © Le Blog de Cata

mardi 25 avril 2017

Perles de tapioca aux thé et crème de coco

Après mon Bubble Tea, je vous propose une nouvelle recette avec des perles du Japon.
Une recette improvisée pour le 'Tea Party' organisé par ma très chère Hélène du blog Keskonmangemaman ?.  
J'ai gardé et refait le le thé et cuit mes perles de Japon dedans. Pour une texture crémeuse j'ai ajouté de la crème de coco et pour donner du croquant j'ai mis des fruits: citron confit et abricot sec.

Pourquoi du thé?
C'est une recette pour le défi Foodista Challenge29 .
La Foodista Challenge a été lancée par Stéphanie du blog Cuisine moi un mouton.
Ce défi culinaire réuni chaque mois blogueurs et non-blogueurs sur un thème donné, le même jour.
C’est la marraine du mois qui est chargée de choisir le thème ainsi que deux règles parmi les suivantes:
– Un ingrédient imposé
– Une couleur qui devra être présente dans votre recette
– Une lettre: il faudra alors inclure dans la recette, un ingrédient principal commençant par cette lettre– Un pays qui inspirera les recettes du thème
– Un accessoire qui devra se trouver sur vos photos

La marraine de ce mois est ma copinaute Hélène du très joli blog Keskonmangemaman ? et le thème choisi est: Cuisiner en sucré ou en salé avec du thé (peu importe lequel , il devra être intégré dans votre recette , pas seulement en boisson d'accompagnement ) 
L’accessoire imposé : une photo avec une théière (ou à la limite une tasse de thé ).
En bas de l'article vous avez la longue liste des participants.


Ingrédients : pour 4 personnes
600 ml de thé vert et matcha
60 g de perles de tapioca - "Perles du Japon"
50 g de sucre
20 cl de crème de coco
8 abricots secs
30 g de citron confits
pour le décor: mini chamallows, amandes effilées, noix de coco râpée

Préparation:

Préparez votre thé : faites chauffer l’eau entre 70 et 80°C. ( il vous suffit de faire chauffer l’eau normalement puis remplir aux 2/3 et compléter le 1/3 restant par de l’eau à température ambiante).

Faites infuser votre thé vert (3-4 sachets)  pendant 2 minutes. 
Retirez lez sachets.

Porter à frémissement le thé puis ajouter le tapioca, le sucre et les fruits coupés (gardez 4 abricots pour le décor final). 
Laisser frémir 10 minutes en remuant de temps en temps.
Ajoutez la crème de coco après 6 minutes et continuer à cuire et à mélanger.
Retirez du feu et placez dans des verres/verrines.


 
Décorez à votre souhait : abricots confits, mini chamallows, amandes effilées, noix de coco râpée...

Vous pouvez servir ce dessert  tiède ou à la température ambiante - froid c'est très bon aussi :).
L'amertume du thé vert ressort un peu et se marie très bien avec le sucré des fruits confits et la douceur de la crème de coco. La texture est en plus très agréable avec toutes ces petites billes qui vous roulent sur la langue.
Si vous n'aimez pas le thé vert vous pouvez le remplacer avec un thé aux fruits. A refaire ;)

Liste de participants  Foodista Challenge29 :


Keskonmangemaman - Une abeille en Cuisine - Encore un gâteau - Mademoiselle Cuisine - Petite Cuillère et Charentaises -Le Blog de Cata - J'ai toujours aimé le jaune moutarde - 1,2,3…Dégustez ! - Gourmand et bio - Kilomètre-0 -L'estomac blond - Pourquoi je grossis - Fleur de thé - Tout Simplement Fait Maison - Jeune et affamée - United Colours of Macarons -Mélina et Chocolat - Craquounette avenue - Des recettes à Gogo - Aussi délicieux qu'un gâteau - Fil et Croq -La gourmandise est un joli défaut - Les recettes de Mélanie La tendresse en cuisine - La Cuisine de Blanche - La petite Ju nantaise - Chaud Patate
imprimez print


lundi 24 avril 2017

Pierogi au fromage blanc (Coltunasi)

Ce plat est considéré comme le plat national polonais.
Les Polonais, les Tchèques, les Slovaques, les Biélorusses, les Russes, les Ukrainiens, les Estoniens, les Lettons ainsi que les Lituaniens consomment tous ce plat, bien qu’ils le désignent sous des noms différents. Les pierogi s’appellent kalduny en Biélorussie, pirukad en Estonie, pīrāgi en Lettonie, koldūnai en Lituanie, et varenyky en Ukraine.

L'équivalent hongrois des pierogi est le derelye, une sorte de ravioli fourré avec du jambon ou toute autre viande. Il est servi lors d'occasions spéciales comme un mariage.
En Roumanie le plat similaire aux pierogi s'appelle colțunași . Il se présente souvent sous forme de dessert fourré avec de la confiture (généralement de la confiture de cerise) ou avec du fromage .

Les pierogi polonais sont souvent fourrés avec du fromage blanc, des pommes de terre et des oignons frits.
J'ai voulu faire une recette polonaise et trouver aussi les saveurs de "coltunasi" roumains.
Cette recette polonaise trouvée sur le site http://www.cookismo.fr/ est parfaite .

Ingrédients : pour 16-20 pierogi
                                        
Pour la pâte :
350 g farine
1 œuf
1 c à c de sel
15-20 cl d'eau environ

Pour la farce :
230 gr de fromage twarog (ou cottage)
2 jaunes d’œufs

30 g de beurre

Préparation: 
Mélanger le sel et la farine, formez un puits et casez l’œuf. Incorporez progressivement l’œuf à l'aide d'une fourchette et ensuite l'eau. Pétrir la pâte à la main (ou au robot) jusqu'à ce quelle devienne lisse.
Couvrir et laisser reposer à la température ambiante pendant 30 minutes.

Préparer la garniture : 

Mélanger le fromage blanc avec les jaunes d’œuf et réservez.
Farinez le plan de travail.
Diviser la pâte en 3 boules, et étalez la à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Découpez une trentaine de disques d'environ 10 cm à l'aide d'un verre ou d'une emporte pièce.
Prenez un disque déjà fait, mettez la farce au milieu du disque. Plier les raviolis en pinçant fort les bords.

Faites cuire les raviolis par 4 dans un grand volume de l'eau bouillante par  temps de quelques minutes.

Mélangez doucement pour éviter que les raviolis ne collent le fond de casserole.

Les raviolis sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface.

Sortir les raviolis avec l'écumoire en égouttant pendant 2 secondes.

Faites les dorer dans du beurre et servez les chauds - c'est la tradition polonaise.




En Roumanie on les sert  de suite avec du beurre
(ou crème fraîche) et du sucre .






Je participe avec cette recette au défi #CataCookingChallenge04.

Pour le thème d'avril il faut réaliser une recette d'Europe de l'Est et Centrale :

imprimez print


samedi 22 avril 2017

Ragoût haricots Coco et boulettes de viande

Je vous propose une recette mijotée  avec des carottes , des délicieuses boulettes et le célèbre et le goûteux Coco de Paimpol qui bénéficie - et c’est le seul - d’une AOP (Appellation d’origine protégée).


C'est une recette familiale, généreuse et gourmande que j'ai imaginé et avec la quelle je participe au concours organisé par Marie du très joli blog : « La tambouille de Nonna ».

Pour fêter les 7 ans de son blog Marie nous invite d'imaginer et de réaliser une recette qui la représente. Alors je vous invite vivement à le faire :)

Longue vie à ton blog Marie et voici ma recette!
Ingrédients: 
500 g de haricots Coco de Paimpol (frais, écossés et ensuite congelés)
4 carottes
1 gousse d'ail
2 oignons
10 tomates cerises
1 c à s de concentré de tomates
persil
sel, poivre, 
1/2 c à c de cumin 
2 c à c safran

Pour les boulettes :
400 g de viande hachée bœuf + agneau
1 petit oignon
1 gousse d'ail
1 œuf
1/2 carotte
3 c à s de riz
persil, sel, poivre

2-3 c à s d'huile d'olive

Préparation:

vendredi 21 avril 2017

Tiramisu aux fraises et petits beurres

Les bonnes fraises sont apparues sur les étals alors j'ai eu envie de faire un gâteau rapide, simple et trèèèèèèèèèèèèès bon :)

Je propose cette recette au Défi Compile moi un menu organisé par Nath du blog «Une cuisine pour VooZeNoo » et Sandra du blog « Encore un Gâteau » .
Le thème de ce mois est :
Un (ou plusieurs) desserts pour un anniversaire
J’espère qu'il va plaire à Nathalie qui fête son anniversaire aujourd'hui !
Bon anniversaire Nathalie! 
Ingrédients:
250 g de mascarpone
250 g des fraises
80 g de sucre roux
1 sachet de sucre vanillé
3 œufs
1 tasse de café
cacao en poudre
1 -2 paquets des biscuits Petit Beurre


Préparation:

jeudi 20 avril 2017

Coquilles St-Jacques sauce cancoillotte

J'ai eu la chance de recevoir du vrai fromage de Franche-Comté : compté, morbier, le petit mournier et 1 pot de cancoillotte à l'ail.
Alors je suis partie à la recherche des recettes et j'ai  trouvée mon bonheur sur  sur le site de Franche Compté : http://www.cancoillotte.net.

Avant de porter le nom de « cancoillotte », cette spécialité a d’abord été appelée « fromage fondu » (certainement en raison de sa préparation), « fromage gaudot » (à cause de ses similitudes avec les gaudes refroidies), « fromage de ménage », « fromagère » ou encore « fromage de femme ». L’appellation actuelle ne s’est généralisée qu’à la fin XIXe siècle, et son orthographe a varié avec le temps (cancoillote, canquoillote, canquoillotte, voire « camoillotte » (dans le patois de Montbéliard). Sa prononciation semble également quelque peu varier en fonction des zones géographiques à l’intérieur du territoire franc-comtois : même si le « kan-koi-yotte » du Nord (Haute-Saône, Doubs et Territoire de Belfort) est la prononciation officielle, il faut bien admettre l’existence du « kan-ko-yotte », plus répandu au Sud (Jura).
Fabriquée essentiellement dans les fermes, la cancoillotte entrera dans l’ère industrielle lors de la première guerre mondiale (1914-1918), grâce à la géniale idée de Laurent Raguin, qui décide de la stériliser et de la conditionner dans des boîtes de fer blanc, afin d’approvisionner les soldats francs-comtois envoyés au front. Cette initiative jouera un grand rôle dans la diffusion de ce produit.
Par conséquent, depuis plusieurs siècles en Franche-Comté, paysans et fromagers fabriquent de la cancoillotte. Cette spécialité de fromage fondu est consommée à 90 % dans la région et force est de constater que l’exportation de ce produit typiquement franc-comtois a encore beaucoup de mal à franchir les limites de la région.


Nous avons beaucoup apprécié cette recette.  La cancoillotte parfume la sauce à la crème et ne dénature pas le goût, à refaire sans hésitation :) .
14947721_1747286635524730_3129405036264567157_n
Je participe avec cette recette au défi Battle Food #51 initié par Carole de "Sunrise Over Sea".
La marraine de cette édition est Déborah du joli blog Maman patisse .
Je précise aussi la marraine de l’édition précédente - Gabrielle du superbe blog Petite Cuillère et Charentaises.
Le principe de la Battle Food ? Tous les participants publient leur recette à une date fixée au préalable. Il n’y a rien à gagner, le but étant tout simplement de partage.
Le thème de ce Battle Food est : « La crème de la crème «
Voici donc une recette salée avec une saucé à base de crème et...... de la cancoillotte :).
Vous pouvez trouver la liste des participants à la fin de l'article.


Ingrédients pour 2 personnes
6-7 belles noix de St-Jacques
1 c à s de cancoillotte à l'ail
10 cl de crème liquide
5 cl de vin blanc de Jura ou Aligoté de Bourgogne
1 carotte
1 gousse d'ail
1 échalote
1 c à s  d'huile
25 g de beurre
1 fine tranche de gingembre avec la peau
persil haché
Sel, poivre

Préparation :
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

miammm .....

a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image">Hebergeur d'image

the moneytizer